:: Hunts :: Codes :: Fiches pour embellir les RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiches par PANDORA

avatar
Messages : 221
Points : 926
Date d'inscription : 09/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur




LilSun
Chingu
Jeu 16 Juin - 8:21


every teardrop is a waterfall.



Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place. Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place.

made by pandora.



Code:
<center>
<div style="background-color: #FEFEF5; padding: 10px; width:450px;"><img  src="http://24.media.tumblr.com/tumblr_m28knd5k1d1qbeqf6o3_250.png" width="200" style="margin-right:3px;margin-bottom:3px; border: 1px solid #F9E0CF; padding: 3px;"> <img  src="http://24.media.tumblr.com/tumblr_m28knd5k1d1qbeqf6o6_250.png" width="200" style="margin-right:3px;margin-bottom:3px; border: 1px solid #F9E0CF; padding: 3px;"><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Lobster' rel='stylesheet' type='text/css'><div style="width: 415px; height:30px; font-family: Lobster; font-size: 20px; background-color: #FEFAEE; text-transform: lowercase; color: white; text-align: center; padding: 5px; color: #F9E0CF;"><br>every teardrop is a waterfall.

</div><br>
<div style="width: 400px;  font-family: ARIAL; font-size: 10px; line-height: 10px; text-align: justify; padding: 3px 10px; color:#9E9786;">Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place. Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place.

[size=8][right]made by pandora.[/right][/size]
</div><div style="width: 450px; margin-top: 2px; height:10px; font-family: Lobster; font-size: 15px; background-color: #F9E0CF; text-transform: lowercase;  text-align: center;"></div><table><td></td></table></div>
</center>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Points : 926
Date d'inscription : 09/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur




LilSun
Chingu
Jeu 16 Juin - 8:22




all your little things.
une quote une quote une quote une quote une quote une quote une quote une quote


Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place. Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place.

made by pandora.


Code:
<link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Allan:700' rel='stylesheet' type='text/css'><center>
<div style="width: 480px; background-color: #FEFAEE; border-right:#F9E0CF 5px solid; border-left:#F9E0CF 5px solid; border-bottom: 20px solid FC3C7C;">
 <img  src="http://24.media.tumblr.com/2a992ae0a04ab5568bae6e6024a119b7/tumblr_mh4c2qgcZ01qj9z8jo5_250.gif" width="200" alt=""  style="margin-right:3px;margin-bottom:3px; border: 1px solid #F9E0CF; padding: 3px;"> <img  src="http://25.media.tumblr.com/4c5adde40f6430b0c931d4b6e2646162/tumblr_mh4c2qgcZ01qj9z8jo6_250.gif" width="200" alt=""  style="margin-right:3px;margin-bottom:3px; border: 1px solid #F9E0CF; padding: 3px;"><br>
<div style="width: 480px; font-family: 'allan'; font-size: 50px; padding: 2px 0px; background-color: FC3C7C; color: #F9E0CF;">[b]all your little things.[/b]</div><div style="width: 450px;  font-family: times new roman; font-size: 10px; line-height: 3px; text-align: center; padding: 3px 10px; color: #9E9786;">une quote une quote une quote une quote une quote une quote une quote une quote
</div>
<div style="width: 450px;  font-family: ARIAL; font-size: 10px; line-height: 10px; text-align: justify; padding: 3px 10px; color: #9E9786;">
Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place. Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place.

[size=8][right]made by pandora.[/right][/size]
</div></center>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Points : 926
Date d'inscription : 09/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur




LilSun
Chingu
Jeu 16 Juin - 8:50
Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation
titre
Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.

Dein Syria per speciosam interpatet diffusa planitiem. hanc nobilitat Antiochia, mundo cognita civitas, cui non certaverit alia advecticiis ita adfluere copiis et internis, et Laodicia et Apamia itidemque Seleucia iam inde a primis auspiciis florentissimae.

Atque, ut Tullius ait, ut etiam ferae fame monitae plerumque ad eum locum ubi aliquando pastae sunt revertuntur, ita homines instar turbinis degressi montibus impeditis et arduis loca petivere mari confinia, per quae viis latebrosis sese convallibusque occultantes cum appeterent noctes luna etiam tum cornuta ideoque nondum solido splendore fulgente nauticos observabant quos cum in somnum sentirent effusos per ancoralia, quadrupedo gradu repentes seseque suspensis passibus iniectantes in scaphas eisdem sensim nihil opinantibus adsistebant et incendente aviditate saevitiam ne cedentium quidem ulli parcendo obtruncatis omnibus merces opimas velut viles nullis repugnantibus avertebant. haecque non diu sunt perpetrata.  
made by pandora.


Code:
<CENTER><img style="border-radius: 120px 120px 0px 0px; width:450px;" src="http://37.media.tumblr.com/tumblr_lb7qd1LPnK1qe9nabo1_400.gif"><div style="background-color: #FEFEF5; padding: 10px; width:430px;"><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Nothing+You+Could+Do' rel='stylesheet' type='text/css'><div style="width: 430px;  text-align: justify; color:#9E9786; font-family: courier new; font-size: 9px;  text-transform: uppercase; letter-spacing: 1px; line-height: 95%; padding-top: 2px; ">Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation Citation</div><div style="width: 372px; font-family: nothing you could do; font-size: 56px; letter-spacing: -3px;  text-align:center; color: #6E5753; line-height: 55%; padding-bottom: 3px;">titre</div><table cellspacing="0" cellpadding="1"><tr><td><div style="height: 15px; border-right: 130px solid #62CDD7;"></div> <td><div style="height: 15px; border-right: 100px solid #9EDDE6;"></div> <td><div style="height: 15px; border-right: 200px solid #B6EBEF;"></div></td></tr></table><table cellspacing="0" cellpadding="1" ><tr><div style="width: 400px;  font-family: ARIAL; font-size: 10px; line-height: 10px; text-align: justify; padding: 3px 10px; color:#9E9786;">Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.

Dein Syria per speciosam interpatet diffusa planitiem. hanc nobilitat Antiochia, mundo cognita civitas, cui non certaverit alia advecticiis ita adfluere copiis et internis, et Laodicia et Apamia itidemque Seleucia iam inde a primis auspiciis florentissimae.

Atque, ut Tullius ait, ut etiam ferae fame monitae plerumque ad eum locum ubi aliquando pastae sunt revertuntur, ita homines instar turbinis degressi montibus impeditis et arduis loca petivere mari confinia, per quae viis latebrosis sese convallibusque occultantes cum appeterent noctes luna etiam tum cornuta ideoque nondum solido splendore fulgente nauticos observabant quos cum in somnum sentirent effusos per ancoralia, quadrupedo gradu repentes seseque suspensis passibus iniectantes in scaphas eisdem sensim nihil opinantibus adsistebant et incendente aviditate saevitiam ne cedentium quidem ulli parcendo obtruncatis omnibus merces opimas velut viles nullis repugnantibus avertebant. haecque non diu sunt perpetrata.  </div></tr></table> <table cellspacing="0" cellpadding="1"><tr><td><div style="height: 15px; border-right: 200px solid #B6EBEF;"></div> <td><div style="height: 15px; border-right: 130px solid #9EDDE6;"></div> <td><div style="height: 15px; border-right: 100px solid #62CDD7;"></div></td></tr></table>
[right]made by pandora.[/right]
</div></CENTER>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 221
Points : 926
Date d'inscription : 09/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur




LilSun
Chingu
Jeu 16 Juin - 12:06
le titre est ici coucou
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place. Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place.



made by pandora.







Code:
<center><div style="background-image: url(http://i56.tinypic.com/120p5wk.jpg);padding: 10px; width:420px;"><img src="http://31.media.tumblr.com/da36b0f893119d8b12c36d570137c2f7/tumblr_mren5cYiOU1qzftm4o8_250.gif" width="195px;" style="border: 1px solid #BDE9F2; padding: 4px;"/> <img src="http://31.media.tumblr.com/3e79de5dfee12e00d1255b10a6f8b531/tumblr_mren5cYiOU1qzftm4o3_250.gif" width="195px;" style="border: 1px solid #BDE9F2; padding: 4px;"/><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Montez|Josefin+Sans:400,400italic|Satisfy|Rochester|Vibur|Francois+One|Marvel:400,400italic' rel='stylesheet' type='text/css'><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Raleway:100' rel='stylesheet' type='text/css'><center><div style="background-color:#fff; margin:1px 0px 1px 0px; border-bottom:#CAF1D3 10px solid;"><div style="width:400px; text-align:center;font-family:'vibur';font-size:50px; letter-spacing:-1px; word-spacing:5px; text-transform:lowercase; color:#A9EBDD; line-height:-20%; padding:10px 0px 15px 0px;">le titre est ici coucou</div><div style="width: 350px; font-family: orator std; color: eeeeee; font-size: 8px; text-transform: uppercase; text-align: justify; line-height: 90%;">Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.</div><br><div style="width: 350px; border-top: 1px dotted #000;"></div>

<div style="width: 400px;  font-family: ARIAL; font-size: 10px; line-height: 10px; text-align: justify; padding: 3px 10px; color:#9E9786; background-color:#fff;">Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place. Je suis pas amoureux de toi, tu sais... Enfin, je pense pas, j'ai pas envie que tu sois à moi, j'ai pas envie qu'on nous regarde en disant "C'est un couple", ni que tu m'embrasses. Je m'en fiche de ça. Non, c'est un truc bizarre, un sentiment bien plus horrible, quelque chose d'inexplicable qui va sûrement finir par me détruire. Tu sais, je pense tout le temps à toi. Tu sais, quand tu parles des autres, les hommes qui partagent ta vie, je suis jaloux, simplement parce que je sais que je compterais jamais autant qu'eux, que jamais tu leur parleras de moi comme si tu parlais d'un homme génial. Tu sais, quand je suis pas là, je me demande souvent où tu es, si tu vas bien, si tu n'as pas de problème, si tu as toujours un croquis de sourire accroché aux lèvres, si tu es en sécurité, si tu ne joues pas avec le feu. Tu sais, quand je te regarde, j'ai mal parfois, j'aimerais que tu t'attaches, que tu tiennes à moi. Je veux pas de clairs de lune, de baisers fougueux, de lettres enflammées, de centaines de sms par jour. Je veux juste que tu m'aimes vraiment. Que quand on te parle de moi, tes yeux s'illuminent. Je veux que tu saches que je suis là, je veux que tu te ramènes à quatre heures du matin et que tu sonnes à ma porte, même si tu es trempé, même si il pleut, même si je dois me lever le matin, même si tu t'es mal comporté quelques heures plus tôt, et qui sait, même si tu as la peste, ou si tu as tué quelqu'un. Je voudrais juste que tu t'attaches un peu... Tu sais, ce sentiment... Ce truc qui bouillonne en moi et qui me dit que je serais très bien capable de me jeter sous une voiture à ta place.

</center>

[right]made by pandora.[/right]


</div>
</div>

</center>
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Treasure Hunters :: Hunts :: Codes :: Fiches pour embellir les RPs-
Sauter vers: